Extraits de journaux

Témoignages

Articles de journaux du 10 au 17 septembre 2014 

La société historique commémore 1914” dans l'Echo républicain du mardi 16 septembre 2014 :

 “Outre les médailles, photos, courriers ou autres objets provenant de l’artisanat des tranchées, les responsables ont souhaité rendre hommage aux quarante-huit enfants de Saint-Arnoult morts pour la France et dont les noms sont gravés sur le monument aux morts”… Les visiteurs peuvent aussi voir une vidéo, prêtée par Michel Merckel, auteur de l’ouvrage 14-18, le sport sort des tranchées”.

La ville en parle : “Saint Arnoult, une ville historique” dans Toutes les Nouvelles de Rambouillet du mercredi 17 septembre 2014. “Souvenirs de la Grande Guerre”:  “La Société historique a souhaité donner une dimension locale aux commémorations de la Première Guerre mondiale en faisant appel aux souvenirs des aïeux des Arnolphiens. Un appel entendu puisqu’une vingtaine de personnes ont déposé objets, photos, cartes postales, carnets de notes, vêtements, objets sculptés mais aussi armes et journaux de l’époque. Le club de généalogie présentera les fiches militaires des Arnolphiens tombés sur le champ de bataille. Les adhérents d’Art’Passion Arnolphien retraceront quelques scènes de vie des poilus à travers pastels et aquarelles." 

Les Arnolphiens collectent leurs souvenirs de 14-18” dans Toutes les Nouvelles de Rambouillet du mercredi 10 septembre 2014 : 

“Thérèse Leclerc a “elle” apporté le réchaud à café de son grand-oncle Fouilleul, mort en 1947 des suites de ses blessures contractées sur le front. Il écrivait beaucoup à sa soeur et grâce à ses cartes postales, nous avons pu refaire son parcours de Metz à Verdun jusqu’en Belgique, explique sa petite nièce……Le zoom sur le sport pendant la Grande Guerre..sera notamment illustré par la figure de Christian ménager, Champion cycliste qui a fait plusieurs fois le tour de France. En 1914, il a posé son vélo et a été mobilisé tout de suite. A la fin de la guerre, il s’est préparé pour participer au Tour de France de 1919, il voulait se rendre compte par lui-même des nouvelles frontières de la France. Mais il a dû abandonner, quatre ans de tranchées l’avaient épuisé, raconte sa petite-nièce Anne-Marie Laroche."

 La fin d'un monde.. le début d'un autre est également illustré par une courte vidéo par Jean-Pierre Mercier : Saint-Arnoult-en-Yvelines en 1914 et en 2014.

 

Date de dernière mise à jour : 2014-09-28 05:52:49

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×